Candy

Titre original: 
Candy Candy
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Amitié, drame
Date de sortie originale: 
1976 à 1979
Date de sortie en France: 
1978
Nombre d'épisodes: 
115 + 3 films
Nombre d'épisodes sortis en France: 
115
Durée: 
20 minutes par épisode, de 15 à 30 minutes pour les films
Support: 
TV, VHS, DVD
Prix: 
18€ le coffret VHS

Opening/Ending

Opening: "Candy Candy" par Mitsuko Horie

Opening 1 français : "Au pays de Candy" par Dominique Poulain

Opening 2 français: "la Chanson de Candy" par Dorothée  (2min28)

Ending: "Ashita ga Suki" par Mitsuko Horie

Ending français: "Candy s'endort" par Dominique Poulain

Avis

Voici incontestablement un classique de l'animation japonaise qui a bercé bon nombre d'enfances dans les années 70 et 80. Je n'étais pas encore là à l'apogée du succès de Candy et je ne me souviens pas avoir déjà regardé ce dessin animé lorsque j'étais petite. C'est donc une sorte de découverte pour moi qui ne connaissait Candy que via sa renommée.
Et en effet, Candy n'a pas volé sa célébrité. J'ai regardé quelques épisodes récemment et la série se montre très touchante, même à regarder du haut d'une vingtaine de piges. L'histoire est belle et les personnages très attachants. Franchement, je ne me suis pas ennuyée à regarder un peu la série, la balance entre le niais et le mignon penchant bien plus vers le mignon. La simplicité des sentiments des personnages constitue la force de la série. Bien sûr, il faut savoir qu'il s'agit une série sentimentale pas faite pour les fans de combat, cependant qui n'a jamais entendu parler de Candy? Est-ce bien utile de le préciser cela tellement c'est évident? Mais je pense que Candy a des chances d'attendrir même des coeurs de pierre. Cette série prouve une fois de plus qu'un anime ou un manga ou n'importe quoi d'autre lorsqu'il est vraiment bien fait peut être plaisant, même si l'ambiance est très enfantine, même si ce n'est pas notre genre de prédilection (en admettant bien sûr une certaine ouverture d'esprit quand même). 
Candy demeure très rétro, mais c'est naturel au vu de l'ancienneté de la série, néanmoins, cette série est bien supérieure à bien des animes de romances à deux balles que l'on peut voir aujourd'hui. Dès le début, elle a ce petit plus qui l'élève au dessus des autres séries. C'est surtout l'aspect visuel qui peut dérouter car c'est un style désuet de nos jours, donc il faut être prêt à se dérouter un peu (pour ceux qui n'ont jamais vu Candy). Mais l'effort n'est pas bien difficile à faire car on s'y arrête peu. La réalisation de l'anime ne casse pas des briques mais ce n'est guère le centre d'intérêt de la série. L'aventure narrée suffit à nous persuader.
Bien sûr, il faut modérer, Candy reste un anime pour les enfants, donc je pense qu'il faut y aller mollo pour ne pas saturer, mais un épisode de temps en temps reste sympa. 

Candy est et sera toujours un classique, que l'on apprécie ou pas, je pense qu'on ne peut lui retirer ses qualités. 

Hanoko, quelques épisodes vus, le 27/01/10

Retrouvez la fiche du manga original Candy Candy.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici