Buzzer Beater

Buzzer Beater

Titre original: 
Buzzer Beater
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Sport
Date de sortie originale: 
2005 (Février)
Date de sortie en France: 
Pas de licence
Nombre d'épisodes: 
26 (deux saisons)
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

"Un opening de toute beauté, qui donne vraiment envie d'en savoir plus sur l'anime, j'adore les accords à la guitare" Doc

Fiches personnages

Avis

"Niveau graphique, c'est assez décevant, on a parfois des plans d'ensemble très réussis et colorés, et 2 secondes plus tard, on a l'impression de voir des caricatures à la place des personnages.
Pour ce qui est de la musique, elle est soit inexistante, soit inappropriée.
Ensuite, les personnages... Dans l'épisode 1, on nous présente 3 des personnages principaux : Tono, Cha et DT. Bien que Tono soit le personnage principal, je trouve qu'il manque cruellement de charisme, Dt est assez mystérieux, mais présenté comme ça on a pas vraiment envi d'approfondir sur lui. Reste Cha, c'est sûrement elle qui présente le plus d'intérêt, elle est bien dessinée et ne manque pas de Charisme, sans son intervention vers la fin de l'épisode, je crois que je n'aurais jamais eu envi de regarder l'épisode 2.
Maintenant, l'animation... C'est un anime basé sur le basket... Et bien si on ne nous le dit pas dés le début, c'est dur a deviner. On ne voit aucune scène de sport de tout l'épisode. La seule chose que l'on voit, c'est un morceau de match diffusé, mais il est totalement irregardable...
Pour l'instant, cet anime ne se présente pas très bien, et quand on connaît l'importance des premiers épisodes, on est en droit de se poser beaucoup de question. Rien n'est vraiment fait pour que le spectateur accroche : pas d'action, personnages inintéressants, et un premier épisode où l'on s'embête du début à la fin..."
Abralou, 1 épisode vu, le 13/02/05

"Niveau graphique, c'est énormément coloré et les images de synthèse, notamment les balles de basket, rendent très très bien. 
Il y a une très bonne ambiance qui se dégage de cet animé, grâce à son opening, et aussi grace à la pub pour la Ligue Intergalactique et son représentant cornu : Gyuma. C'est la musique, c'est les graphitis, c'est les cheveux très bleus du personnage principal, c'est très street je trouve.
Mais le problème c'est qu'on s'ennuie carrément dans l'épisode 1, il ne se passe des trucs qu'au début de l'épisode...
Allez, on a envie de croire dans cet animé, mais il faut que ça devienne rapidement intéressant : dans l'épisode 2 il se fait recruter, dans le 3 on commence à jouer, sinon j'arrête. 

Je me suis mis l'épisode 2 dans la foulée, et je dois dire que j'accroche vachement à cette série, tout simplement parce qu'il y a un rendu graphique très très bien coloré, et que le scénario est très prometteur. 

C'est une série à suivre, je vous tient au courant =) 

Au bout de 5 épisode je me rends compte que cette série utilise les mêmes ressorts que les autres : on essaie de retarder le plus possible le moment de l'action, ça fait qu'on se retrouve parfois avec des épisode comme le 5, où il ne se passe pas grand chose. 

Incroyable, dans l'épisode 8 on joue au... basket. Le match est sympa, mai sans aucune tension dramatique. Par contre les images de synthèse font mouche. 

Je crois que je vais arrêter de suivre cette série sur une bonne impression. J'ai eu droit à un match, ils paumaient au début, finalement ils gagnent. Ça me rappelle... le stéréotype du manga de sport. 

En définitive une série assez basique, et plutôt bien réalisée, qui à coup sûr plaira aux fans du genre. 

Docteur Spider, jette l'éponge au bout de 8 épisodes, 21/04/05

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici