Brave10

Titre original: 
Brave10
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, historique, fantastique
Date de sortie originale: 
7 janvier 2012
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
12
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, blu-ray, fansub

Opening/Ending

Opening: "Seirei Hirai" par Daisuke Ono et Tetsuya Kakihara
Un opening sympa qui annonce bien le programme de l'anime. En revanche, l'intro de la chanson fait assez tache par rapport à la suite.

Ending: "En Otoko -Adiós-" par ADAPTER
L'ending est assez réussi, mélangeant musique traditionnelle japonaise via le shamisen, pop-rock et légèrement électro.

Avis

En choisissant un anime d'action au hasard parmi les sorties 2012, je suis tombée sur Brave10. Entre Sengoku Basara - Samurai Kings et Basilisk - Le parchemin des ninja Kouga, découvrez l'histoire d'une prêtresse ingénue et d'un ninja ténébreux dans un conflit de clans autour d'un mystérieux pouvoir. 

L'histoire est on ne peut plus classique: une fille seule au monde a perdu tous les siens, elle possède un superpouvoir, tout le monde veut se l'approprier juste pour être le fort, toussa. Heureusement il y aura de nombreux puissants guerriers pour la protéger de ceux qui lui veulent du mal. L'histoire et le scenario de chaque épisode ne volent pas bien haut et sont très expéditifs.
L'intérêt sans nul doute sont les personnages et les combats. Le character design et l'animation sont très soignés et travaillés pour nous offrir de la baston dynamique et prenante. Chaque ninja et guerrier a son style bien à lui, de sorte à ce que tous les spectateurs y trouvent leur compte. Beaucoup de stéréotypes viennent ponctuer la série qui montrent un certain manque d'originalité. Malgré tout, la sauce prend, on a envie de voir tout ce casting à l'oeuvre mais le scenario super bateau ne met pas vraiment tout cela en valeur.
Au passage, on aurait aussi beaucoup de fan service avec les personnages féminins aux formes très généreuses et quelques tendances Boys'Love qui restent légères mais qui suffiront largement à inspirer les amatrices de yaoi. 

Brave10 donne l'impression d'avoir été très baclé niveau histoire. Le manga comporte apparemment pas mal de volumes, donc les choses doivent être mieux détaillées dedans. L'anime laisse donc le goût d'un simple produit dérivé destiné à renvoyer vers l'oeuvre, même si le douzième épisode est annociateur d'une saison 2. En définitive, sans même avoir lu le manga original Brave 10, je pense qu'il vaut bien plus le coup que cet anime. À vérifier. Nous retiondrons donc de cet anime, quelques combats sympa, une animation et des personnages soignés mais assez peu d'intérêt au final. 

Hanoko, trois épisodes vus, le 03/05/2012 puis tout de vu

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici