Blazblue Alter Memory

Blazblue Alter Memory

Titre original: 
Blazblue Alter Memory
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Science-fiction, action, fantastique
Date de sortie originale: 
2013 (le 8 octobre)
Date de sortie en France: 
2013 (le 9 octobre)
Nombre d'épisodes: 
12
Nombre d'épisodes sortis en France: 
12
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, Blu-ray, streaming
Prix: 
0,79€€ à 1,58€€ par épisode (streaming)

Avis

Après avoir testé le premier jeu de la série des Blazblue, Blazblue: Calamity Trigger, je me décide de me lancer dans l'anime qui vient d'en être adapté. Cette série se fonde sur le premier jeu ainsi que le deuxième, nommé Blazblue: Continuum Shift.
On retrouve tous les personnages des deux jeux dans cette adaptation animée pour cette aventure qu'est Blazblue.  

Blazblue Alter Memory démarre in medias res, nous sommes directement plongés dans l'histoire de Ragna the Bloodgedge en possession du puissant Grimoire Azure, nous suivons son parcours et son interaction avec les autres personnages. Clairement, l'anime s'adresse surtout aux fans du jeu, les néophytes seront perdus. Le premier épisode nous lâche un peu dans la nature sans introduction sur l'univers complexe et sa narration saccadée, à l'image de l'aspect Visual Novel du jeu n'aide pas à s'y retrouver. Et les seuls véritables éclaircissements seront donnés lors du onzième épisode. Tout le reste de la série, on suit tant bien que mal l'aventure, saisissant vaguement les enjeux mais l'histoire coule sur nous sans nous entraîner.
Le problème ne repose pas sur la complexité du fond de l'histoire mais sur le scenario-même. Tout comme pour le jeu vidéo original, le coeur de l'intrigue est intéressant et le titre « Atler Memory » ("alternative"?) nous indique que l'anime nous offrira quelque chose de différent à voir par rapport aux jeux. Mais l'anime nous ennuie mortellement du début à la fin. Le scenario et l'enchaînement des scènes entre les personnages qui paraissent simplement discontinus au début deviennent au fur et à mesure totalement décousus. Les rebondissements sans queue ni tête affluent, soucis qui ne sera malheureusement pas rattrapé par les personnages.
En effet, ces derniers auraient pu constituer le point fort de la série, mais là aussi, déception totale. Les personnages sont fidèles à ceux du jeu à première vue mais plus la série avance, plus ils deviennent consternant. Les psychologies à deux balles en viennent à rendre les événements de la série presque navrant, jamais on ne vibre en observant tout ce micmac. Les personnages ont pour la plupart perdu de leur éclat par rapport au jeu et les quelques-uns qui seraient corrects (Rachel, Shishigami, Iron Tager, Kokonoe) ont en fin de compte un rôle peu influent.
Rien ne saura faire remonter vraiment le niveau. Même graphiquement on reste sur notre faim. La réalisation est convenable, les personnages sont soignés, mais nous sommes bien loin de la superbe des jeux. On était en droit de s'attendre à ce que Blazblue Alter Memory nous en mette au moins plein la vue alors que ce que nous avons là est presque terne. Même les combats sont terriblement mous ! Merde quoi, cet anime est-il vraiment adapté d'un jeu de baston ?  

Dès le premier épisode de cet anime Blazblue Alter Memory, on se sent dubitatif avec toutefois l'espoir que la suite change la donne. Pas de chance, cela ira de mal en pis. Sans ternir la série des Blazblue, cet anime ne lui fait pas honneur. Un anime blazant qui ne demeurera pas en notre memory. 

Hanoko, tous de vu entre le 24/10/2013 et le 28/12/2013

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici