Ayakashi

Titre original: 
Ayakashi
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, fantastique, horreur
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
12
Nombre d'épisodes sortis en France: 
0
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

Opening: "Cloudier Sky" par Ayane
L'opening est classe et visuellement largement au dessus du reste de l'anime.

Ending: "Kagaribi" par KAORI
Chanson reposante

Résumé des épisodes

Avis

Le premier épisode est on ne peut plus classique comme accroche pour une série fantastique d'action.
On voit des personnages cliché lorsqu'on découvre de lycée de Yû (avec Hime Yakushiji la future cruche de service on dirait) et ensuite la manière dont est amenée l'intrigue principale à propos Ayakashi (avec Eimu Yoake, gros stéréotype de la fille taciturne et mystérieuse). On voit aussi un court flash-back sur le passé du héros, qui n'apporte pas grand chose et qui n'est pas très subtile comme moyen de poser du mystère. La seule chose un peu originale à relever est le caractère du héros que je trouve plutôt réussi et crédible, il est un peu anti-héros de par son comportement ambivalant et on voit bien qu'il est très tourmenté. Il parait très humain donc et on peut s'attacher à lui facilement.
L'anime visuellement n'est pas remarquable. La réalisation est correcte mais on ne voit rien de très impressionnant. Les Ayakashi sont bien fait mais les combats pas très punchy pour le moment. 

Bref, cet anime n'est pas mauvais je pense, mais le premier épisode ne donne pas des masses envie de savoir la suite, dommage. Quand au deuxième épisode, il confirme assez mon impression initiale, une histoire un peu mystérieuse mais pas accrocheuse pour autant. Peut-être que plus tard j'en regarderai un peu plus. Mais por l'heure, je me tournerais plutôt vers Project ARMS qui m'a l'air plus prenant dans un genre un peu similaire.

Hanoko, deux épisodes vus, début Mars 2010

Voir aussi Parasite ou 7 Milliards d'Aiguilles

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici