Arakawa Under the Bridge

Arakawa Under the Bridge

Titre original: 
Arakawa Under the Bridge
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Comédie, Romance, Tranche de vie
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
2 * 13 épisodes
Nombre d'épisodes sortis en France: 
0
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, Bluray, Fansub

Avis

"Tout d'abord je déconseillerais au lecteur de s'arrêter au résumé écrit un peu plus haut sur la page, il ne fait en réalité que décrire les cinq à dix première minutes de la série, le reste est d'un tout autre niveau. 

Pour en revenir à Arakawa Under the Bridge, il s'agit avant tout d'une comédie basée sur des suites, pour ne pas dire avalanches, de gags, avec un casting de personnages hauts en couleurs et en nuances. Mais on peut aussi y voir une belle histoire romantique entre Kou et Nino. Certains peuvent aussi y voir un petit fond de critique de la société actuelle, ce qui ne me semble pas totalement faux. 

Dans cette animé, Kou s'avère être en quelque sorte le point de repère du spectateur, dans le sens où il s'agit bien du seul personnage "normal" de la série, à l'instar d'un Kyon dans Mélancolie de Haruhi Suzumiya. Car il faut bien l'avouer, pour le reste des personnages, il y a du lourd, ne serait-ce que Nino, qui viendrait de Vénus, Sister, la soeur tenant l'église, ou encore le maire de cette petite communauté qui serait un Kappa, et ceci n'est qu'un petit avant goût. Je ne m'attarderai pas d'avantage sur les personnages, sinon ça serait trop en dire et briser bien des surprises. 

Arakawa Under the Bridge se démarque aussi du lot par son visuel particulièrement réussi, même si on n'accroche pas forcément au style du dessin. Les studios SHAFT nous livrent encore une fois un animé peaufiné, comme ils avaient pu le faire précédemment avec Bakemonogatari. Quand au doublage, les voix sont assurées par des acteurs ayant déjà de bonnes références et que ce soit de la petite voix criarde de P-Ko à celle du narrateur, aucune ne donne la sensation de faire fausse note. 

Le tout est servi par une réalisation très dynamique, puisqu'un épisode de 24 minutes est en fait découpé en moyenne en quatre sous épisodes, on n'a donc pas le temps de s'ennuyer, et l'histoire, la découverte des personnages, avance à un rythme soutenu qui pourtant ne laisse pas la sensation qu'on a pu rater quelque chose. 

Je ne peux que recommander Arakawa Under the Bridge aux amateurs de gags vifs et efficaces, à ceux qui aiment les comédies riches, mais aussi à ceux qui apprécient les romances plus matures que ce que l'on peut trouver en général dans la majeur partie des animés, et enfin à tout ceux qui cherchent un remède contre la morosité, où qui veulent simplement s'extirper du quotidien." 

Coincoin DuK, toute la série vue, le 13/01/2011

La seconde saison se nomme: Arakawa Under the Bridge x Bridge

Coincoin DuK

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici