Afterlost

Afterlost

Titre original: 
Shoumetsu Toshi (消滅都市) - Where I End and You Begin
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Science-fiction, action, fantastique, drame
Date de sortie originale: 
7 avril 2019
Date de sortie en France: 
8 avril 2019
Nombre d'épisodes: 
12 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
12
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
Tv, streaming, blu-ray, DVD
Prix: 
abonnement streaming

Opening/Ending

Opening: "Kotae" par Mao Abe

Ending: "With Your Breath" par SPR5

Avis

Afterlost semble un anime plein de bonne volonté, mais il ne parvient jamais à nous accrocher.

 

L’histoire commence en nous présentant bon nombre de mystères, avec cette catastrophe inexpliquée de Lost. Elle me rappelaitbeaucoup Tokkô au début, mais la série se démarque assez vite. Rapidement, un complot impliquant une puissante organisation se profile autour cette tragédie. L’anime présente également un vaste panel de personnages qui devraient permettre d’enrichir l’histoire.

Cependant, tout reste très terne. Déjà, aucun personnage n’est réellement attachant, ils demeurent tous cantonnés dans leur rôle sans évolution notable au cours de la série. Certains sont d’énormes clichés, d’autres demeurent seulement insignifiants. Les épisodes donnent l’impression de vouloir multiplier la quantité de personnages afin d’apporter de la complexité à la série, alors qu’au final, très peu ont une réelle consistance. Le seul que je trouvais un attachant et sortant du lot était celui surnommé Geek (d’ailleurs il n’aura jamais droit à un véritable nom, paye ton statut auquel on te borne), mais il ne se distinguera pas plus que ça. Malheureusement, ce sont les personnages principaux qui m’ont laissée totalement indifférente, ce sape une grande partie de l’intérêt de la série.

Le scenario qui alterne entre phases d’enquête et action peine lui aussi à réellement décoller. Les personnages s’en sortent souvent trop facilement, alors qu’ils s’attaquent à beaucoup plus fort qu’eux. Certains flashbacks se répètent trop et alourdissent la narration. D’autres passages donnent l’impression d’avoir été intégrés en cours de route à la série sans avoir été pensés à l’avance, arrivant donc à l’improviste au mieux, comme un cheveu sur la soupe au pire. C’est dommage car les révélations finales remontent le niveau de la série et font regretter que tout le reste n’ait pas été plus intéressant.

Visuellement, l’anime est moyen. Pas de combat exaltant, pas de character design marquant, plusieurs auront même des têtes carrément identiques, comme Takuya/Akira et Yumiko/Ryoko. Les décors et lumière sont bons dans l’ensemble, mais pas remarquables. Cela dit, il faut prendre en compte aussi que plus les années passent, plus les animes placent la barre haut en terme de qualité d’animation, donc on pardonne moins aux animes justes corrects.

 

Un anime qui se veut profond mais qui se perd en peu tout le temps. Au final, on s’ennuie la plupart du temps.

 

Hanoko, un épisode vu, le 15/05/2019 puis tout de vu au 31 juillet 2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici