Shoshosein --> Seinen --> Paire et le Sabre (La)

Paire et le Sabre (La)

- Nom Japonais : Manyu Hiken Cho
- Auteur(s) : YAMADA Hideki  

- Genre : Action, fantastique, ecchi
- Éditeur Japonais : Enterbrain
- Éditeur Français : Ankama
- Nombre de tomes publiés au Japon : 7 (terminé)
- Nombre de tomes publiés en France : 3
- Nombre d'éditions françaises : 1
- Prix : 7,95€
- Année de publication au Japon : 2007
- Année de publication en France : 2011 (le 24 février)
- Sens de lecture : Original.
- Nombre de pages : 194
- Rythme de parution : Stoppé

Résumé


Sous l’ère Taiheimeji, un groupe de guerriers soutient et protège le gouvernement : c’est le clan Manyuu. À cette époque, sans une poitrine généreuse, vous n’êtes rien… Alors qu’une poitrine des plus exubérantes vous ouvrira toutes les portes. Le clan Manyuu dispose d’un avantage incommensurable pour asseoir sa puissance : un rouleau de parchemin contenant tous les secrets de l’augmentation mammaire !
Cependant une guerrière va se dresser contre cette logique. Chifusa, pourtant désignée comme héritière du clan, va s'emparer du rouleau secret et partir en croisade contre le monde cruel que les Manyuu ont contribué à établir. 

Avis

"Vous êtes de ceux qui ont toujours été consternés devant les personnages féminins aux poitrines démesurées? Vous vous êtes toujours exclamés devant la frustration des japonais en manque de gros seins qui ressort dans les manga? Eh bien voici enfin le manga qui en fait son sujet: le complexe des petits seins comme un fait de société et un réel problème social! 

Eh oui, le titre et la couverture du manga annoncent parfaitement la couleur: il s'agit d'une quête des personnages féminins vers plus de respectabilité grâce à leur poitrine. Mais rassurez-vous, on est bien loin d'une étude psychologique des mœurs japonaises, il s'agit ni plus ni moins d'une comédie destinée à se rincer ouvertement l'œil.
Avec un scenario volontairement grossier à outrance et complètement farfelu, La Paire et le Sabre n'hésite pas à nous offrir des rebondissements des plus incongrus. Le manga tend aussi à parodier le genre du héros sur lequel reposent de grandes responsabilités qui est très fort et qui a le cœur sur la main. Les clans ninja censé être classes et mystérieux en prennent aussi pour leur grade avec ce qui nous est présenté: l'héroïne possède la capacité ancestrale de voler et d'absorber la densité des seins des autres femmes.
Bastons, humour et seins titanesques sont le mot d'ordre de ce manga. C'est donc évidemment une œuvre à prendre au second degré. Après on accroche ou pas. Pour ma part, c'est plutôt mitigé. J'aime beaucoup la démarche qui assume complètement ses blagues salaces et coquines que je trouve plus amusante que toutes les scènes ecchi et pantsu qu'il y a dans bon nombre de Shônen. L'humour est tout de même souvent assez lourd et peu surprenant, mais on trouve quand même certaines scènes vraiment tordantes, comme le moment où Tokiame règle un litige dans la rue entre une bourgeoise et un enfant de pauvre.
Visuellement, eh bien comme dit l'auteur, il y a des seins partout. Il se lâche complètement sur le dessin en faisant des personnages aux proportions abondantes. On sent bien la volonté de ne point s'encombrer des rigueurs anatomiques du dessin et on voit que l'auteur s'éclate et ne se prend pas la tête. Cependant, on perçoit quand même une certaine maîtrise dans son trait et un détail dans les planches pour restituer le décors. Les illustrations de chapitres sont plutôt chouettes. C'est assez appréciable. 

À retenir donc, une manga qui ne passe pas par quatre chemin pour parodier le shonen et mettre en scènes de grosses poitrines! Je ne suis pas fan mais la série devrait trouver son public

Hanoko, un tome lu, début mars 2001 

"A quoi s'attendre en lisant La Paire et le Sabre ? Je dois avouer que l'article d'Hanoko m'avait mis en appétit ^^ Ce qui est fendard, c'est qu'il reprend tous les clichés du manga de samouraï, du type : femme traquée, acquisition de techniques secrètes etc. à la mode "nibard".  

Le trip du manga, c'est de se demander comment fonctionerait une société dont le pivot serait le sein ? A chaque début de chapitre, on nous le répéte : ceux qui ont des gros seins ont tout, ceux qui ont des petits sein n'ont rien. Du coup on assiste à des "vols de sein" , à des fêtes de village en son honneur, et bien sûr de redoutables combats à base de techniques mammaires du meilleur goût  

Si le thème de la série est absurde, le dessin très bon, très sérieux, même si le coup de crayon des scènes de combat est perfectible. 

Globalement, la série ne vole pas haut. C'est sympa, mais j'ai l'impression qu'on en fait vite le tour. Les techniques poitrinaires pas piquées des hannetons occupent en fait peu de place dans l'histoire. Pour le moment dans chaque chapitre, il s'agit d'aider la veuve et l'orphelin, ou survivre aux attaques de ses poursuivants. Dans le même genre on voit des énormes seins et des seins riquiquis toute le temps, mais pas sous l'angle sexy. Donc ya pas cet aspect de séduction du lecteur qu'on trouverait dans un ecchi.  

La Paire et le Sabre a un argument de poids : son univers absurde (si éloigné du notre ?). Faudrait qu'il le pousse encore plus loin, encore plus haut, pour atteindre des circonférences intéressantes." 

Docteur Spider, deux tomes lus, 01/11/11 

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Paire et le Sabre (La) (Manyu Hiken Cho) - Shoshosein Wallpaper/fond d'écran Paire et le Sabre (La) (Manyu Hiken Cho) - Shoshosein


Retour à la rubrique Seinen

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir poster des commentaires.
Visualiser les commentaires dans le forum
Auteur/Date
Commentaire